Le poulain cagoulé du 92i a son featuring avec le boss du label, Booba. Les deux rappeurs sortent un morceau très violent pour préparer le projet de Siboy. La prod est démoniaque, Siboy est énervé, toujours avec des cris d’ambiance qui nous plongent dans son univers. Le Duc arrive lui avec un couplet carré, sans autotune, le flow aiguisé comme jamais.