Home / Interviews  / Interview : Kossi, l’histoire d’un diamantaire

Interview : Kossi, l’histoire d’un diamantaire

Rencontre avec Kossi, un diamant brut dans le rap français

Après une année 2015 bien remplie, la découverte de nouveau talent est devenue impérative. Un mois de décembre particulièrement agité, nous a poussé à être un peu plus curieux que d’habitude. Le 4 décembre sont sortis les albums des poids lourds du rap français. Mais pas que… Un artiste très talentueux avait également sorti son projet. Son nom ? Kossi Abawa. VRF est parti à sa rencontre, afin de faire connaissance avec le MC.

VRF : Salut Kossi ! Pour commencer, peux tu te présenter pour nos lecteurs ?

Kossi : Avec plaisir, mon premier prénom est Anatole, Kossi est mon second prénom ainsi que mon nom de scène. J’ai 36 ans, je viens de Villetaneuse dans le 93. Mon label est AMEDJON’Prod et distribué par KEYZIT.

Quelles sont tes influences musicales ?

Mes influences musicales sont très éclectiques et j’écoute de tout pour avoir une musicalité riche que ce soit pour les prods, pour mon écriture etc… Mais sinon les artistes qui m’influencent beaucoup sont surtout les rappeurs américains comme Lecrae, Trip Lee, J.Cole  ou encore Kendrick Lamar.

Pourquoi as-tu fait le choix de te lancer dans le rap ? 

C’est une passion que j’ai depuis près de 20 ans. À l’époque j’avais débuté dans la danse et après en 1996, c’était en voyant les potes du quartier se lancer dans le rap, que je m’y suis initié aussi. Après un stage d’écriture avec Ziko (membre de la Brigade), c’est à partir de là que tout a commencé…

Quels sont tes projets précédents ?

Depuis 1996, je suis apparu sur plusieurs projets dont les 1ers Neochrome, l’album « T’as ma parole » d’Alibi Montana et certaines mixtapes; puis après un long temps d’arrêt, j’ai sorti un projet solo en 2011 qui s’appelle « Nouveau Niveau », une digitape en 2012 intitulée « 9 Decembre » et enfin mon tout premier album « Le Diamantaire » sorti fin 2015.

Pourquoi avoir appelé ton album « Le Diamantaire » ?

Mon album, je l’ai appelé « Le Diamantaire » car c’est un parallèle que je fais avec le métier du Diamantaire qui prend un diamant brut pour le polir, et en faire un diamant d’une grande clarté et notre vie est ainsi faite: nous sommes des diamantaires qui polissons notre vie pour la perfectionner. Pour les autres explications, je vous laisse écouter l’album et tout y est encore mieux expliqué..

En écoutant le projet j’ai vu que t’avais un gros penchant pour les punchlines bien tranchantes, si tu pouvais en retenir une ce serait laquelle ?

L’une de mes préférées (malgré qu’il y en ait beaucoup) est: « Généreux comme le don d’organes , j’ai toujours le coeur sur la main… »
cover-le-diamantaire-kossi

Quel est ton morceau préféré sur cet album ?

Cette question est dure, je me suis tellement investi dans mon album que je peux dire que j’aime tous les morceaux mais s’il y en a un qui devrait sortir du lot, ça serait « Mission Possible ».

« Le diamantaire » est un album complet, il y a de la trap, des sons un peu plus posés. Dans quel style de rap te sens tu le plus à l’aise ?

Je t’avoue que je me sens à l’aise dans les 2, du moment que la prod’ me parle..

Si tu avais 1 mot pour décrire ton dernier album ? 

Diamant…

Pourquoi ce mot ?

Je l’ai façonné comme un diamantaire en prenant du temps, en réfléchissant beaucoup aux prods, au flow, aux différents thèmes et à l’écriture.

Quels sont tes projets à venir ?

Pour l’instant j’ai quelques clips issus de l’album qui vont sortir, des concerts de prévu et la sortie physique de l’album « Le diamantaire » sachant qu’il n’est sorti qu’en digital pour l’instant. Je communiquerai la date de la sortie physique très bientôt. Je travaille déjà sur mon prochain projet qui sera sûrement un EP.

Avec quel artiste voudrais tu collaborer sur un futur projet ?

Pourquoi pas Lino, notamment pour la qualité de sa plume.

Si tu pouvais décrire ton prochain projet en 1 mot ce serait lequel ?

Bijou…

Peux-tu nous en dire plus par rapport au mot choisi ?

Parce que ça sera la continuité du diamantaire mais en plus condensé.

Si tu devais faire un TOP 3 des meilleurs artistes rappeurs français, qui choisirais tu ?

En première position ce serait Lino, puis REDK et en troisièmement Kery James.

Et si tu devais faire un TOP 3 des meilleurs albums de rap français ?

Ce serait « Quelques gouttes suffisent » d’Ärsenik, « Dernier  MC » de Kery James et « Toby or not Toby » de Tiers Monde.

Merci à toi d’avoir répondu à nos questions, bonne continuation !

Merci à vous, le meilleur reste à venir.

L’album est disponible sur iTuneset sur Google Play

Suivez l’artiste sur :

Facebook

Twitter

Instagram

YouTube

POST TAGS:

chaves@vrairapfrancais.fr

Review overview