Home / Top 5  / TOP 5 : Les morceaux bonus qui méritaient mieux

TOP 5 : Les morceaux bonus qui méritaient mieux

Les morceaux bonus ne sont pas toujours de qualité moindre

Opération marketing, contenu supplémentaire pour les auditeurs, collaboration avec iTunes, les morceaux bonus sont monnaie courante dans le rap français. Un ou des morceaux qui sont bons pour être dévoilés, mais peut être pas assez pour figurer dans la tracklist principale de l’album? Cela se vérifie sur de nombreux projets, mais certains bonus sont bluffants par leur qualité. Nous sommes partis pour un Top 5 des morceaux bonus qui auraient mérité de figurer sur l’album en question. 

5. Georgio – IndomptableBleu Noir (2015)

Sorti plusieurs mois avant le projet final, Indomptable était un cadeau offert à ses auditeurs par Georgio pour les remercier d’avoir financé son projet sur KissKissBankBank, la machine était lancée. Sur une prod totalement incroyable de l’incontournable Diabi, le rappeur de Porte de la Chapelle lâche un couplet mêlant égotrip et détermination à réussir, comme une promesse de ne pas décevoir ceux qui l’ont financé. En octobre 2015 Bleu Noir sort (chronique à lire ici), Indomptable finit sur la version deluxe du projet, accompagné d’autres morceaux et d’instrumentales, cela aurait peut-être mérité mieux, en intro de l’album par exemple…

4. Nekfeu – Au coeur du GFeu (2015)

La sortie de Feu a créé un ras de marrée dans le rap français, disque d’or en trois semaines. Deux morceaux bonus ont été ajoutés au projet : Nek le Fennek sur la version iTunes, et Au coeur du G sur la version Fnac, ajouté dans le package comme un single. C’est ce morceau qui m’a charmé. Une ballade aux sonorités West-Coast qui aurait largement pu figurer dans Feu, sans forcément remplacer un des titres. Les rimes sont aiguisées et l’atmosphère est planante, encore un morceau bonus d’excellente qualité. Chronique de Feu à lire ici

3. Damso – Jean Reno – Batterie Faible (2016)

En juillet dernier sort Batterie Faible (chronique à lire ici), premier album solo du belge Damso. 12 titres qui ont conquis le public et les amateurs de rap. La version deluxe disponible sur les plateformes de téléchargement et à la FNAC contient deux morceaux dont Jean Reno. Sur une prod à la fois lente et lourde, le belge se balade dessus, ça donne un banger solide qui aurait largement mérité sa place dans un album de qualité. « J’suis dans le Bercy je glisse, j’suis dans Nero Nemesis ». Incorporer ce titre après un Autotune ou un Beautiful n’aurait pas été un drame, au contraire !

2. Booba – Billets VertsFutur (2012)

A la fin d’un album qui s’est très bien vendu (disque d’or en une semaine), mais qui a plus divisé les amateurs de rap, se trouve le morceau bonus Billets Verts. Deux minutes trente de rimes puissantes, sans autotune, sur une prod habitée de voix qui caressent l’oreille. Comme si le DUC avait voulu rappeler qu’il suffisait de peu pour remettre les choses à leur place. Pourquoi ce morceau s’est il retrouvé seulement dans les bonus? Il aurait largement pu remplacer un Jimmy très dispensable par exemple. Peut être un léger regret de la part de Booba, car le morceau a été replacé dans la réédition de l’album, Futur 2.0. Place au Top 1.

1. PNL – CramésDans la Légende (2016)

Que d’hésitation avant de me décider entre le morceau de Booba et celui-ci. Les deux auraient mérité la première place, mais il fallait faire un choix. C’est donc Cramés de la « version rose » de Dans la Légende qui m’a le plus marqué. Il est le selon moi le meilleur son des deux bonus, aussi bon que les tracks incorporés dans l’album. « Cramés » est un pur produit de la recette PNL. On plane avec NOS, ça kicke un peu plus avec Ademo. Selon moi, le premier couplet de ce morceau, celui du plus jeune des deux frères, est un des meilleurs de l’album, dans la continuité de l’outro Jusqu’au dernier gramme. Le refrain est également efficace, je pense même que cette pépite aurait mérité un clip, narrant à la fois la réussite du duo et leur passé qui les hante toujours. « J’ai quitté la chaise dans le hall pour monter chier sur le trône », les frères sont cramés mais au sommet. Ce son est pour moi autant dans la légende que les 16 autres. Chronique de l’album à lire ici.

hugo@vrairapfrancais.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT