Home / Actualités  / Streaming : des rappeurs français accusés de tricher sur le nombre d’écoutes

Streaming : des rappeurs français accusés de tricher sur le nombre d’écoutes

Des accusations qui visent notamment des rappeurs

C’est la nouvelle qui fait du bruit ce matin dans le monde de la musique. Le SNEP (Syndicat National  de l’Edition Phonographique), organisation musicale qui s’occupe notamment de la certification des albums, accuse certains artistes français de tricher sur le nombre d’écoutes en streaming. Le groupe explique que « certains artistes de Rap/Hip Hop cumulent des scores d’écoutes démesurés sur les plates-formes de streaming audio ». Le doute autour autour de ces rappeurs est d’autant plus important que leurs scores de streaming n’est pas du tout proportionnel à leur ventes digitales et physiques ou à leur nombre de vues sur YouTube.

 

Selon le SNEP, il se pourrait que des ordinateurs tournent en continue et « zappent » les titres après 31 secondes d’écoutes, car à partir de ce seuil, les plateformes considèrent que le morceau a été écouté. « Nous avons vu passer des publicités sur les réseaux sociaux venant d’entreprises qui offrent leurs services pour gonfler les scores de streaming, avec les tarifs clairement affichés », affirme le dirigeant d’une société en rapport avec le SNEP. Il suffirait donc de débourser 1500 euros pour obtenir 500 000 écoutes sur Spotify. Cela remet déjà en cause le fait que le streaming est désormais pris en compte pour les certifications…

Source: Les Echos

Spotify

 

POST TAGS:

baptisted.pro@gmail.com

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT