Singularité

Arrivé dans le rap en 2015 avec A7, son premier album, SCH aura su se faire entendre et se démarquer dès ses débuts. Un personnage fort, porté par une longue chevelure et une inspiration indéniable pour la mafia italienne. Originaire d’Aubagne mais avec des racines allemandes, SCH est donc à part. Musicalement, là aussi, le S surprend le rap français avec une voix rocailleuse et brute en sortant des titres tels que La Malette ou encore Titvs avant son premier projet. A cette époque d’ailleurs, on le remarque également sur l’album French Rivieira de Hooss avec le réussi Aniki, mon frère

Le succès a désormais frappé à la porte du rappeur de la cité phocéenne qui a déjà révélé pas moins de cinq albums depuis 2015. A commencer, donc, par A7, l’ayant propulsé grâce à des titres comme Champs-Elysées, Gomorra (dont le clip a été tourné dans la fameuse cité Scampia, à Naples) ou A7, titre éponyme. Toujours accompagné par son fidèle Katrina Squad avec qui il pond des merveilles, le S est par la suite revenu avec Anarchie en 2016 et Deo Favente en 2017.

C’est en octobre 2018 qu’il révèle Jvlivs, après avoir vécu des moments douloureux dans sa vie personnelle. Un album particulièrement salué par la critique médiatique, comme par celle du public. Un beau et poignant story-telling et une construction parfaite, qui en font aujourd’hui un classique de sa discographie. Pas étonnant, donc, que sa fanbase attendait avec impatience l’arrivée d’un second tome.

Rooftop

Pourtant, SCH semble avoir voulu marquer une pause dans la potentielle trilogie Jvlivs, en annonçant par surprise l’arrivée de Rooftop pour ce 29 novembre, soit son cinquième album studio.

Un opus qui surprend, tant par la cover que par son contenu. Le S semble avoir eu envie de s’amuser sur cet album éclectique qui reste, malgré l’ouverture, très introspectif. On le retrouve donc et pour la première fois dans l’un de ses projets, en compagnie de nombreux featurings. Jusqu’ici, seuls Sadek, Lapso (Pas de manières) et Ninho (Prêts à partir) ont été invités sur l’un de ses projets. Mais l’heure est à la nouveauté et on retrouve cette fois des collaborations auxquelles personne n’aurait pensé.

C’est incroyable mec

A commencer par le très réussi Baden Baden avec Gims, en fin de projet. SCH réitère l’opération pour un second featuring avec Ninho sur Mayday et il invite Capo Plaza avec Soolking pour Every Day. La liste ne s’arrête pas là puisqu’on retrouve également Rim’K sur l’excellent Solitude, ainsi que Heuss l’Enfoiré sur Super Silver Haze. Pour cette dernière collaboration, on remarque d’ailleurs que les deux rappeurs n’ont pas voulu faire dans la caricature et nous proposent un titre très rap. Au total, ce ne sont pas moins de 17 titres qui sont proposés et un bon lot de nouveautés, passant par les musicalités, les featurings et les nouveaux flows.

Un SCH qui se montre toujours aussi introspectif dans ses projets, traduisant d’une certaine « thérapie rapologique », comme il a pu le faire savoir dans une récente interview chez YARD. Sur Ah gars par exemple, l’artiste revient sur son ascension et sur le succès, en évoquant les pensées noires qu’il en découle. Alors que personne ne s’y attendait (malgré un tweet de Guilty – Katrina Squad – prévenant subtilement le public en début d’année), SCH met tout le monde d’accord avec un projet abouti et inédit.