Un travail acharné

Arrivé Paraplégique en 2012 avec son premier album, Niro est passé par différentes étapes en un peu moins de dix ans. Après une Rééducation en bonne et due forme, il est revenu en véritable Miraculé en 2014 en propulsant sa carrière grâce au hit Vivastreet. Depuis, les concepts inédits pleuvent autour de ses différents projets.

Des opus qui se suivent, mais ne se ressemblent jamais. De quoi constater une productivité et une inspiration toujours de mise chez l’artiste qui baigne dans le rap depuis son plus jeune âge.

 

Après OX7 et M8RE (faisant référence à la figure de style), en 2017, le rappeur de Blois est revenu en force courant 2018 avec Mens Rea, un album surprenant. Où l’on retrouve d’ailleurs le banger On est prêt. Cette année, Niro compte bien s’imposer de nouveau et la machine est déjà lancée.

Ainsi, en juin, il revenait en force avec un couplet d’anthologie sur le titre Kim Jong-il, en collaboration avec Ninho pour la compilation Game Over 2 du studio 50K. C’est donc avec le touchant clip de Double Appel que Niro a introduit son tout nouvel EP : Stupéfiant, chapitre 1.

Un condensé de quatre titre éclectiques, où l’on retrouve le Niro authentique et énervé que l’on connaît sur Cantona. Une réalisation qui annonce surtout l’arrivée du tout nouvel album du rappeur du 78. Et ce, à travers un concept qui lui est propre. Véritable dealer de musique, Niro propose un service de livraison express.

Livraison prévue le 15 novembre

Il passera ainsi par différents stades. Un premier colis livré le 27 septembre, avec le premier volume d’une trilogie d’EPs qui se dévoileront ensuite le 11 octobre, puis le 25 du même mois. La consécration : l’arrivée de son album le 15 novembre. Et ce, avant de monter sur la scène de l’Olympia le 7 mars 2020.

En attendant, on peut déjà écouter et réécouter Stupéfiant : Chapitre 1. Uber X, Mon temps, Double Appel et Cantona sauront ravir la fanbase du rappeur, toujours au taquet. Avec le premier extrait, le kickeur invétéré a d’ailleurs surpris son public avec des sonorités électroniques et une ambiance introspective. Il met en effet ses enfants à l’honneur, au travers le son comme le clip.