TrinityVille

En décembre dernier, Laylow effectuait un retour en grande pompe avec la sortie du clip détonant de Megatron. Un visuel tourné en Côte d’Ivoire, qui n’a laissé personne indifférent et qui s’est imposé comme l’un des plus forts de l’année. Un extrait digital, dans la veine de cet artiste qui ne ressemble à aucun autre. On le retrouvait d’ailleurs sur un sample rock des années 70 et l’on retrouvait un solo du talentueux pianiste Sofiane Pamart.

Nouvelle prouesse auditive et visuelle avec Trinityville, un clip tourné majoritairement de nuit où les dérapages et les grondements de moteur sont une nouvelle fois de mise. Une réalisation que l’on doit d’ailleurs à Osman Mercan, déjà derrière la caméra pour le visuel de Megatron.

Premier album pour cette année

Arrivé dans le rap français avec sa première et marquante mixtape Mercy, Laylow fait depuis état de quatre projets révélés. On note donc la plus digitale des mixtapes Digitalova, sortie en 2017, Raw balancée en 2018 et enfin la suite de cette dernière mixtape, Raw-Z, dévoilée la même année. Et après trois années d’expérimentation musicale, il semblerait que l’artiste toulousain soit prêt à livrer son premier album pour cette année 2020.

Une annonce teasée par le rappeur depuis plusieurs mois sur ses réseaux sociaux. Comme pour ne pas changer une équipe qui gagne, Laylow sera toujours entouré par ses fidèles producteurs : TBMA. On imagine également retrouver son acolyte Dioscure au beatmaking. Après Mégatron en décembre, Trinityville s’impose donc comme un nouvel extrait de ce premier album attendu par toute sa fanbase : Trinity.