Home / Interviews  / Interview du groupe 99, les frères kickeurs du 93

Interview du groupe 99, les frères kickeurs du 93

De quatre artistes ils sont passés à 2 pour former le groupe 99. Kbs et Lossa sont deux frères originaires de Drancy dans le 93. Repérés par de nombreux artistes et influençeurs pour leurs freestyles

De quatre artistes ils sont passés à 2 pour former le groupe 99. Kbs et Lossa sont deux frères originaires de Drancy dans le 93. Repérés par de nombreux artistes et influençeurs pour leurs freestyles de rap, VRF a voulu en savoir plus sur ces nouveaux kickeurs de la scène musicale.

Fans de foot et notamment de Ronaldo, Kbs et Lossa ont voulu associer leurs deux passions : le football et la musique et ont décidé de choisir le numéro 99 comme nom de scène. Originaires de Drancy dans le 93, les deux frères ont commencé la musique à l’âge de 11 ans avec deux autres amis, avec qui ils ont formé le groupe Los Werros. Les deux artistes n’ont aucun regret quant à la fin de ce quator car leurs directions ont pris un sens différent : « on avait l’impression que le travail n’était pas réparti correctement, et puis comme nous sommes frères il était plus simple de s’organiser à deux à la maison ». C’est lors de vacances au Mali, dont Lossa et Kbs sont originaires, qu’ils ont décidé de poursuivre l’aventure à deux et de transmettre leur complicité de frères au public. Entre deux matchs de foot au bled, ils ont discuté et ont décidé de vraiment se lancer dans la musique. De retour en France, ils ont enchainé les séances au studio, et se remémore une anecdote à la sortie d’une nuit passée à rapper : « on prenait le métro et on a vu qu’une fille se faisait voler son téléphone par tout un groupe de mecs. On ne savait pas qui avait pris son bigo, mais on a pris celui d’un des types de la bande jusqu’à ce qu’ils rendent celui de la jeune femme. C’est pas un truc de fou en soit, mais je pense que les gens manquent cruellement d’entraide entre eux ».

Validés par de grands noms

Parmi leurs influences musicales, Kbs et Lossa avouent avoir saigné les titres de 50cent, Booba, Rohff, la Fouine… Lossa confie avoir une préférence pour la nouvelle génération : « moi je trouve que Ninho, Niska et Booba ont su s’imposer et bousculer un peu les normes du rap et franchement ils déchirent ».  Si Kbs et Lossa s’inspirent des artistes de la scène Française, ils ont leur style bien à eux et réussissent à se démarquer par leurs freestyles diffusés sur Youtube et sur daymolition – plateforme diffusant des titres de scène urbaine -. Leur série de Freestyle intitulée « Joga Bonito » a même tapé dans l’oeil de l’influençeur Noah Lunsi et a été relayé par le Baloo Show ainsi que par le boss de Wati B Dawala ainsi que par Dawala. Une petite reconnaissance qui suffit à donner de la force aux deux frères : « ça motive à aller toujours plus loin et à se donner à fond. On veut tout de même rappeler que même si on s’est fait repérer grâce à nos freestyles, on sait faire autre chose, il y a des sons trap et d’autres qui mettent l’ambiance qui sont dans le four ».

Un mystère plane autour de Kbs et Lossa. Les deux artistes reçoivent de nombreux messages de personnes les soupçonnant d’être des jumeaux. Leur réponse à ces nombreuses interrogations : des indices se trouvent dans les clips ainsi que dans ceux à venir…

mraynaud.news@gmail.com

Review overview
NO COMMENTS

Sorry, the comment form is closed at this time.