Home / Interviews  / Interview : Dawala, le boss à l’assaut du cinéma

Interview : Dawala, le boss à l’assaut du cinéma

Le Wati-Boss à la conquête du grand écran..

 

   Que vous ayez écouté, ou non, le morceau de Jarod (ici), vous avez forcement déjà entendu parler de Dawala. Créateur et actuel PDG du label WATI-B, il n’a jamais cessé de monter en puissance, notamment à travers le grand succès de la Sexion d’Assaut. Grand fan de football mais aussi de cinéma, Dawala multiplie les nouveaux projets et va au-delà de la musique avec son label. VRF est partit à sa rencontre, dans les bureaux de Sony à Paris, dans le cadre de la sortie du film « La Pièce », produit par Wati-B. Sortie le 12 octobre.

 

D’où est venu l’idée de faire un film ?

 

L’idée est venue lorsque je bossais avec Dry sur son album il y a un peu plus de 3 ans. On discutait et je lui racontais un jeu auquel je jouais quand j’étais petit : le jeu de la pièce. Tout le monde devait lancer une pièce contre un mur, et celui qui avait la pièce la plus proche du mur remportait les autres. Et puis on s’est dit, pourquoi pas faire un film sur l’histoire d’un mec qui part de rien et qui grâce au jeu gravit petit à petit les échelons et monte en puissance. La base était là, tout un scénario a été écrit autour, on a eu de très bon retour, donc a décidé de se lancer.

 

Vous n’avez pas eu trop de galères pour la réalisation du projet ?

 

SI, mais c’est normal. Il fallait être au point sur le budget, pour commencer. Pour tout ce qui est de l’écriture, de la réalisation, de la production, des acteurs et tout le reste, on voulait faire ça à notre sauce, comme on a toujours fonctionné chez Wati B. Deux ans après, Lamine et Ouadi ont écrit le film à partir du morceau « La Pièce » de DRY, tout en l’adaptant. Le morceau est un peu gang et trash, si on ne modifiait rien, le film aurait plus été dans le style de « La Haine »  (sans comparaisons évidemment). Mais on voulait que tout le monde puisse aller le voir au cinéma, que ce soit en famille, entre potes etc.. Donc on a adapté.

 

 

Le choix d’adapter le scénario pour que le film soit accessible à tous, c’est la suite logique de l’évolution des artistes Wati B, comme Gims et Black M qui sont désormais en solo ?

 

Complètement. Nous chez Wati B, notre mot d’ordre c’est « rassembler ». Avant, le hip-hop ne touchait pas tout le monde. On a commencé à s’élargir avec l’album « L’école des points vitaux » de la Sexion avec des gros titres comme « Wati By Night » ou « Désolé ». Je m’en souviendrais toujours; une fois une dame est venue me voir avec ses deux enfants et m’a demandé « mes enfants veulent écouter la Sexion d’Assaut, mais c’est pas trop violent pour eux ? ». Je lui ai dit d’acheter et que j’étais prêt à parier avec elle qu’ils allaient adorer. Elle est revenue me voir limite en pleurant et m’a dit « Merci c’était génial, même moi j’ai kiffé ». En gros c’est ça, Wati B, faire plaisir à un public hyper varié à travers nos projets. Regardez Maitres Gims et Black M : c’est un carton!

 

Est ce que tu considères que ce film est l’un des plus gros projet de ta carrière chez Wati B ?

 

Oui, c’est même le plus gros. Ca demande du temps et de l’énergie. Mais c’était un gros kiff. L’important était de travailler avec les bonnes personnes. La plupart des mecs qui ont filmés font des clips pour Wati-B, les artistes de la B.O font partie de l’entourage musicale proche, des mecs comme Black M jouent dans le film.. C’était un gros projet commun qui concernait tout le Wati B. Une fois que tu t’entoures des bonnes personnes, en qui t’as confiance, c’est un kiff.

 

 

T’as un autre gros projet en tête ?

 

On a toujours plein de projets en tête, après les réaliser c’est autre chose. La ce que j’aimerais amener, c’est une WATI TV. On diffuserait des clips, mettrait en avant des jeunes artistes, diffuserait des concerts en live, des reportages.. Sinon, je suis en train lancer une web-série où j’explique mon parcours et je donne plein d’idées et de conseils à ceux qui aimeraient devenir producteur, bosser dans un label ou autre. Les vidéos sortent toutes les deux semaines et sont sur ma page Facebook Dawala Officiel.

 

Il y avait eu une rumeur, datant d’il y a plus d’1 an, qui disait que Gims, Lefa, Black M allaient faire un break dans leur carrières solo pour renouer avec la Sexion le temps d’un projet. Est ce que c’est vrai?

 

Ahah, oui la rumeur est fondée mais on n’avait pas encore totalement communiqué là dessus. Mais vu que VrairapFrancais pose la question, je vais pas vous répondre en chinois. Oui la Sexion d’Assaut (au complet) va bosser sur un projet commun à partir de mars. C’est une très bonne nouvelle.

 

 

Est ce que tu travailles sur un deuxième film ?

 

Ahah, très bonne question ! Il nous faudra des subventions, la sortie de « La Pièce » va surement nous aider. En tout cas, on sera toujours partant.

 

Quand a été selon toi l’apogée du Wati B ?

 

L’apogée du Wati B, c’est maintenant. On n’a jamais autant cartonné, on va au-delà de la musique, on a une bonne équipe. Mais ça se joue à rien parce qu’il ne faut pas négliger les grosses années de la Sexion d’assaut… quel carton !

 

 

Pour terminer, tu peux nous en dire plus sur la Wati TV ?

Wow doucement doucement (rires)! Je t’ai dit ça dans le feu de l’action, c’est pas encore fait, on bosse dessus. Mais j’avoue que si on pouvait lancer ça, un peu dans le délire Oklm Tv, ça serait vraiment top.

POST TAGS:

chaves@vrairapfrancais.fr

Review overview