Home / RAP FR  / Articles  / Hugo TSR : Pourquoi autant de succès pour un rappeur underground ?

Hugo TSR : Pourquoi autant de succès pour un rappeur underground ?

Nous nous sommes posés la question sur le succès du rappeur Hugo TSR

Il est comme le tonnerre en plein été sous la chaleur de la ville. Prêt à foudroyer le peuple à n’importe quel moment sans prévenir. Puis, une fois les mémoires rafraichies, il laisse à nouveau les gens profiter des beaux jours, laissant dans leurs mémoires le fait qu’il peut revenir à tout moment. Avec un message ni optimiste, ni pessimiste mais froidement réaliste, Hugo TSR est une légende du rap. Avec plusieurs millions de vues sur chaque clip diffusé, le rappeur du 18ème arrondissement de Paris a plus de notoriété que de nombreux artistes signés en maison de disques, pourtant plus exposés dans les médias spécialisés. Pourquoi autant de reconnaissance pour un artiste qui publie sans aucune promotion un clip à 3h du matin? Une question qui intrigue, voici quelques éléments de réponse.

hugo-tsr-point-de-depart-clip-_59830

 

La première raison, qui est loin d’être moindre, est son talent. Hugo est un excellent rappeur. Les connaisseurs, même s’ils ne l’écoutent pas forcément souvent, le reconnaîtront. Une technique pas toujours très élaborée mais redoutablement efficace qui s’associe avec le réalisme froid de ses lyrics. En plus d’être un bon MC, Hugo excelle également en tant que beatmaker, que ce soit pour ses propres morceaux ou son groupe, le bonhomme est complet. Ses vues sont également importantes grâce à l’image qu’il dégage. Qu’elle soit volontaire ou non, Hugo TSR c’est un réel univers qui peut fasciner l’auditeur. Ne montrant jamais entièrement son visage dans ses clips, le rappeur voudrait passer pour anonyme mais cela renforce la curiosité des gens, voire l’admiration. Avant d’aller à son concert, on appréhenderait presque de le voir, comme un Super-Héros qu’on ne peut démasquer. Évidemment, à l’écoute de ses textes, il ne se met que rarement en valeur (sauf exercice d’égotrip) et insiste sur le fait que nous n’avons rien à lui envier. Seulement, l’univers d’Hugo peut fasciner, car même s’il est sombre et triste, il attise la curiosité. Qui n’a jamais été frappé du réalisme qu’il dépeint dans le morceau « Fenêtre sur rue » ?

 

 

Qui n’a pas déjà eu envie d’aller tagger des rames de métro à 3h du mat’ avec lui ? Bon ok, c’est peut être seulement quelques férus fans qui sont dans cette situation, mais il semble évident que l’univers du rappeur joue dans sa popularité. Sa notoriété est également due à la diversité de son public. Il séduit à la fois les fans de rap underground, mais également un public plus large. Pourquoi? Son talent, son univers et son réalisme qui parle aux gens. L’impact de sa popularité et la diversité du public se ressent lors de ses concerts : pas loin de 1000 personnes entassées dans le parc municipal d’un bled à côté de Montpellier pour le voir. Cela allait des jeunes bobos à snapback aux roublards trentenaires bière à la main, tous avec la même passion pour sa musique. Le dernier point qui explique cette reconnaissance est sûrement sa manière de travailler. Une nouvelle fois, il fascine. Complètement absent des réseaux sociaux pendant deux ans, il peut sortir un clip à 2h du mat’ avec seulement inscrit « Nouvel album prochainement », puis ne plus rien partager jusqu’au prochain morceau ou à la sortie du disque. Une manière de communiquer très simple mais redoutablement efficace, car chaque sortie crée la surprise et l’évènement.

 

 

Chaque clip est soigné et novateur, ce qui marque encore un avantage : il s’entoure des bonnes personnes. Underground pourrait rimer avec cloisonnement, mais avec lui ce n’est pas le cas. Le Gouffre, INCH, Al’Tarba, toutes ces collaborations montrent que malgré le fait qu’il se cache et reste tapis dans l’ombre, il reconnaît le travail des autres et reste ouvert au monde. Cela ajouté à sa communication, presque inexistante mais efficace, renforce l’image du rappeur qui suit une ligne directrice bien précise. Même si l’on peut reconnaître que les morceaux se ressemblent des fois, le produit est toujours intéressant et il n’a jamais déçu n’importe quelle partie de son public. Pour ceux qui ne connaissaient pas Hugo, vous êtes cordialement invités à aller découvrir son univers. Puis, si vous voulez veiller sur sa page Facebook en attendant le prochain son, cela arrivera peut être à un jour à 6h du mat’ lorsqu’il aura fini d’asperger TSR sur les rames de métro du 18ème.

Chronique de l’album du TSR Crew  » Passage Flouté  » à lire ici 

hugo@vrairapfrancais.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT