Home / Actualités  / Écoute ça : Disiz La Peste – Comme un rappeur (Wa ever)

Écoute ça : Disiz La Peste – Comme un rappeur (Wa ever)

Cette semaine, retour sur le morceau "Comme un rappeur" de Disiz

Issu du dixième album Rap Machine de Disiz aka Disiz La Peste, ce titre aborde avec beaucoup d’originalité une thématique pourtant très fréquemment utilisée dans le rap : Le rappeur ambitieux bourré de rêves et de projets en qui personne ne croit mais qui finalement réussit avec travail et détermination. On peut par exemple retrouver ce thème dans Juicy l’incontournable single de Notorious Big.

 

 

Il débute son premier couplet par une possible réponse à toutes les personnes qui n’ont pas cru en ses ambitions « On m’disait : Dans tes rêves ! » ; qui fait par ailleurs allusion à la B.O éponyme du film Dans Tes Rêves dans lequel Disiz joue un rôle important. Il ajoute aussi tel un slogan « Je suis la preuve vivante que les rêves sont puissants » dans l’optique de donner beaucoup de force à ses auditeurs.

 

 

Dans les deux premiers couplets, il rappelle fièrement « Frérot, j’sais pourquoi j’me lève, pourquoi j’me fight, pourquoi je taffe »parce qu’il voit son métier de rappeur comme une mission sur laquelle repose l’avenir de son fils.

Dans le troisième et dernier couplet Disiz fait référence à de grandes figures pour illustrer ces possibles objectifs : « J’finirai vieux, en jogging, comme Fidel Castro » important ancien dirigeant communiste de Cuba ; « Dans mon jardin, en mode parrain #MarlonBrando » acteur qui a joué le rôle de Vito Corleone dans le populaire film Le Parrain ; « Armé comme Rambo pour protéger les miens » personnage éponyme de la série de films où ce dernier est très armé ; « J’les emmerde comme Canto’, fuck la banque, j’garde mes biens » en lien avec les propos qu’avait tenu l’ex-joueur de football français Eric Cantona qui demandait à tous les citoyens de boycotter les banques pour être réellement entendu et faire tomber le système financier qui dirige notre pays.

crédit photo : Genius

Il clame haut et fort dans le refrain qu’il a réussi : « Je chante ma réussite comme un rappeur », mais dans la visée de mettre en avant ça « comme un rappel pour montrer aux petits de ma tess que c’est possible » et cela dans tous les domaines « étudiant, écrivain, rappeur, acteur », « Wa ever » qui est une gimmick qu’utilise souvent Disiz, notamment dans Toussa Toussa et qui signifie  »whatever », autrement dit peu importe tout est possible.

Ce morceau sincère au message très fort vise à booster et à encourager, ne pas avoir peur de croire en ses rêves et s’accrocher à eux comme le répète Disiz à la fin du titre : « Tout est possible si t’y crois ». Disiz semble dans ce titre s’adresser à l’adolescent qu’il était, à ses enfants ainsi qu’à tous ceux qui se reconnaîtront. C’est un message important et qui fait du bien à tous.

Chahinaz@vrairapfrancais.fr

Review overview