Home / RAP FR  / Chroniques  / Chronique : Nekfeu – Feu

Chronique : Nekfeu – Feu

La petite étincelle du groupe 1.9.9.5 arrive avec du feu pour son 1er album

Pour tout vous dire je connais assez peu la carrière de Nekfeu. Bien évidemment j’ai suivi le succès et le parcours de 1.9.9.5 mais cela ne m’a jamais convaincu, ce n’est pas le style de rap que j’apprécie le plus. Il faut dire que le rappeur est (très) productif entre l’Entourage, le $-Crew ou le 5 Majeur on aurait pu penser que le rappeur se perdait à vouloir être de tous les projets. Il faut croire que toutes ces expériences lui ont servis pour consolider une fan base. Je ne m’attendais pas du tout à une telle effervescence autour de cet album. Je découvre donc #FEU sans trop savoir dans quoi je me lance.

 

01/ Martin Eden : Le choix de ce titre est très subtil… Martin Eden est le héros d’un roman éponyme de Jack London. Je schématise, mais c’est l’histoire d’un autodidacte qui écrit un tas de chef d’œuvres grâce à un travail constant. Nekfeu s’identifie donc à lui,et force est de constater que ce premier track est très très efficace ! Il y’a une vraie ambiance autour de ce morceau, la prod parait simpliste mais elle est millimétré et colle parfaitement à son flow. Il se balade sur la mélodie entre allitérations et rimes croisés.

 

02/ Mon Âme Feat Sneazzy : Ce morceau est un véritable coup de cœur ! Nekfeu arrive à nous emmener sur plusieurs terrains en un seul morceau. Tout est vraiment très maîtrisé : Le chant en début de morceau, la partie rappé avec la prod’ qui décolle et le refrain excellent. Le couplet de Sneazzy est très bon également, mais j’aurais tout même voulu avoir Nekfeu seul sur ce morceau. Une tuerie tout simplement.

 

03/ Le Horla : Titre référence aux nouvelles de Guy de Maupassant, moi qui n’ai lu que Bel Ami (Ce qui est déjà pas mal), je suis un peu largué quand il dit  » Je me sens comme Maupassant quand il écrivait « Le Horla ». Hormis cette parenthèse littéraire, j’ai eu beaucoup de mal à entrer dans le délire du morceau. Le morceau n’est pas mauvais du tout, j’ai juste un peu de mal avec les morceaux similaires à ceux des années 90. L’écriture en tout cas est très soignée, mais le flow reste assez linéaire.

 

04/ Nique Les Clones Part.II : Titre clin d’œil sans doute au morceau  » Retour aux pyramides » des X . Je suis assez impressionné par la fluidité et sa technique. Il rappe assez vite, mais l’on comprend vraiment tout et il y’a un message de fond. Je bouge la tête sur la prod, le fennec est fort. L’extrait d’un discours de l’Abbé Pierre à la fin est poignant.

 

05/ Rêve D’avoir Des Rêves : J’adore la prod’ de ce morceau ! Nekfeu ne force pas sur la technique et pose le flow qu’il faut. Mention spéciale pour le second couplet tout de même, j’aime moins le refrain, que je trouve un peu trop simple. Sur un morceau qui paraît simple, on sent tout de même un énorme travail sur la musicalité.

 

06/ Tempête : Encore une fois la technique est parfaite. La façon dont il joue avec les mots, je me répète sans doute, mais les allitérations et les rimes sont parfaites. Les métaphores sont subtiles et les rimes ne sont pas téléphonées. Ce n’est pas un avis de tempête, mais de tsunami.

 

07/ Egérie : L’inspiration est à son summum ! Dire que ce morceau est excellent serait un euphémisme. J’ai pris une petite gifle la première fois que je l’ai écouté. Ma première réaction avait été « D’où il sort des sons comme ça lui ? ». Toujours aussi fluide, il amène une musicalité que l’on n’a pas l’habitude d’entendre dans le rap français. Pas le sentiment que ce morceau soit formaté pour passer en radio , mais excellente idée de l’avoir choisi comme extrait.

 

08/ Reuf Feat Ed Sheeran : Un petit choc à l’écoute de la prod’, on sort un peu du coté sombre. Une prise de risque très maîtrisée, ce n’est pas le morceau que j’écouterais en boucle. Je n’ai pas du tout reconnu Ed Sheeran sur le refrain, ça aurait été sympa de l’entendre sur un couplet quand on sait que lui aussi peut être très technique. Le morceau est bon, mais je n’accroche pas autant que les morceaux précédents.

 

 

09/ La Moue Des Morts Feat S-Crew : Dans le côté anachronique ce morceau entre complètement dans cette catégorie. Je n’aime vraiment pas quand on veut faire du neuf avec du vieux. Si je veux écouter ce genre de morceau j’écoute mes bonnes vielles compil’. Du coup comme j’ai des idées arrêtées sur ce type de morceau je n’arrive pas apprécier quoi que ce soit. Dommage !

 

10/ Laisse Aller : Enfin je retrouve ce qui m’avait fait kiffé en début d’album. Une instru simple, mais un flow qui sonne comme un véritable instrument et le refrain est excellent. Assez rare d’enchaîner d’aussi bons morceaux… Je me laisse aller et je réécoute trois fois ce morceau.

 

11/ On Verra : Un morceau dans la structure, qui à tout pour passer en radio. Il à cette facilité à créer de véritables ambiances avec ces morceaux, ce morceau par exemple je n’avais pas trop accroché la journée dans ma voiture, mais le soir à écouter attentivement l’album, j’adore. Le refrain est entraînant et les lyrics sonnent justes. Très bon morceau !

« Être un homme ça prend du temps
Comme commander un verre en boîte »

 

12/ Ma Dope Feat S.Pri Noir : J’avais peur que ça soit un autre  » rien à foutre de rien » au début du morceau. Déjà tout d’abord, je voudrais saluer l’idée d’avoir mis S.Pri Noir sur ce refrain, non seulement ils nous prend à contre-pied mais c’est vraiment excellent. Concernant Nekfeu, ses couplets sur une prod’ à certains moment au BPM plus élevés c’est tout simplement très efficace. Excellent morceau à écouter en boucle ! Essayez de répéter ça pour le kiff au passage : « Weed, oh oui, j’ai de la, de la weed, weed d’Hollande, d’Hollande Oui, dawg, on m’en demande en mode dollar dollar, donnant-donnant ! « 

 

13/ Jeux D’ombres Feat Doum’s & Amber Simone : Pour être honnête je ne connais pas du tout Amber Simone. Très bonne pioche au passage, le refrain est excellent. Cependant je n’arrive pas à accrocher sur les couplets de Nekfeu & Doum’s , je n’ai été surpris à aucun moment, il nous habitue à tellement mieux aussi tout au long de l’album.

 

14/ Elle En Avait Envie : J’aime beaucoup l’angle qu’il a pris pour traiter de ce sujet. Il « dénonce » la prostitution et fait allusion ce mode de vie plutôt à de la survie ! La prod’ est vraiment efficace, en terme de flow il excelle une nouvelle fois, ce qui du coup rend le message très accessible.

 

15/ Princesse Feat Nemir : Ce morceau me fait penser à « Les filles du moove » de Doc Gyneco. Le clin d’oeil est d’ailleurs assumé apparemment. Le thème est léger, le message passe très facilement mais je ne suis pas fan, cela tourne en rond. On retrouve Némir sur un refrain avec autotune, pas très réussi selon moi.

 

16/ Risibles Amours : Encore une référence littéraire dans le titre (Décidément !). J’aime beaucoup ce morceau, il à une façon de raconter les histoires vraiment particulière. Le flow est rarement linéaire et c’es très agréable, petit bémol tout de même à la prod’ que j’ai moins apprécié.

 

17/ Point d’Intérrogation Feat Alpha Wann : Même si je ne suis pas fan de ce genre de morceau, il faut avouer que les deux Mc’s sont vraiment très complémentaires. Les couplets croisés en concert si c’est bien fait ça peut être excellent. Tout est dans les lyrics dans ce morceau. La prod’ laisse d’ailleurs toute la place à la plume. Un rap d’initiés ou de puristes sans aucun doute.

 

18/ Être Humain Feat Amber Simone : Beau jeu de mots dans le titre ! Enfin un morceau où il se livre un peu plus directement. Ce son est clairement une réussite, on se rend compte que l’on a faire à un type lucide avec la tête sur les épaules. Le refrain est excellent, titre plein de sincérité et c’est parfait pour terminer l’album.

Cet album n’est pas bon, il est excellent ! Je suis complètement surpris par le talent de Nekfeu, je ne connaissais pas et j’avais quelques à priori avant d’écouter cet album. Le travail sur cet album est colossal, la réalisation est d’une cohérence assez rare. Jamais pris à défaut dans son flow et sa technique c’est d’une fluidité déconcertante. Nekfeu a un véritable univers, son album tombe à pic et l’on sent que c’est le fruit d’un grand rodage à travers ses divers groupes. Cependant, je trouve l’album assez long, 15 morceaux aurait été le format parfait. Je regrette aussi le manque d’ouverture au niveau des prods , celles-ci sont parfois trop stéréotypées. Je n’ai pas pris de claque sur UN morceau, mais cela est très constant. Futur classique je ne sais pas seul le temps nous le diras mais intemporel ça c’est sur… et aujourd’hui c’est un exploit !

Note : 17/20

Wesley@vrairapfrancais.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT