Home / RAP FR  / Chroniques  / CHRONIQUE : HESKIS – GG ALLIN EP

CHRONIQUE : HESKIS – GG ALLIN EP

Chronique du premier projet du membre de 5 Majeur

gg allin ep

Tout a commencé au début des années 2010 avec 5 Majeur. Un groupe ? Un collectif ? Un regroupement de rappeurs ? Peu importe. Cinq MC se sont alliés pour faire du rap et cela a donné de très bons morceaux. Le groupe est (était ?) composé de cinq rappeurs aux styles différents mais avec la même passion pour les rimes bien écrites : le duo Fixpen Sill représenté par Vidji et Kéroué, Nekfeu, Hunam et enfin Heskis. Ces deux derniers sont peut-être ceux qui étaient les moins connus mais pas pour autant les moins efficaces. A eux deux ils forment le groupe « Hors 2 Portée », qui est également le nom d’un morceau du premier projet 5 Majeur. Quatre ans après la sortie de Variations, premier véritable album du collectif, tous les MC ont fait leur chemin, notamment Heskis. Le nantais a sorti vendredi un premier EP solo nommé GG Allin. Six titres produits par Sheldon, beatmaker/rappeur/ingé son emblématique du Dojo Klan (75e Session), rien que cela ça donne envie. Un featuring avec ce dernier, et un avec son compère Hunam, ça donne aussi envie. Puis ré-entendre des rimes incisives d’Heskis sur un projet solo, ça donne forcément envie ! GG Allin était un chanteur punk extrêmement provocateur, est-ce que l’on va retrouver cette patte là sur le disque ? Réponse maintenant.

 

1. GG Allin : Quelle sombre intro ! On rentre directement dans l’ambiance à laquelle je m’attendais : un univers sombre où la voix claire d’Heskis ressort parfaitement. La prod de Sheldon est vraiment bonne, l’alternance entre grosses lignes de basses et drumkit boom bap est vraiment plaisante. Lyricalement, c’est ce à quoi je m’attendais : rimes incisives multisyllabiques, la quête du succès et de tout niquer avec un brin de provocation. Très très bon morceau.

 

«  Mâchoire de baleine sur un corps de bête, j’vais les graille, ils auraient tort de m’test »

 

2. Akira : On reste dans la même ambiance mais le flow est différent. On est sur quelque chose de plus lent mais ça reste percutant. J’accroche un peu moins que l’intro au niveau du rythme du morceau mais le rappeur nous gratifie de très bonnes punchlines, toujours portées vers l’ambition et l’envie de réussir : « J’pense que j’m’endormirai mieux, une fois mes paliers et mes rêves atteints, j’suis censé gagner pas flancher vers la fin ». A noter que le clip, qui fait référence au nom du morceau, apporte un réel plus. Akira est un film d’animation japonais narrant une société détruite par la corruption. Heskis veut sortir indemne de cette société et ne pas se faire manipuler par cette dernière.

 

 

3. Gas Station : Encore une référence à GG Allin. Le Gas Station était un club new-yorkais, là où le rockeur a donné son dernier concert avant d’être retrouvé mort d’overdose le lendemain. La prod de Sheldon est une nouvelle fois excellente. Heskis varie les flows, entre extension des syllabes et débit saccadé, c’est plutôt efficace. Au passage, le clip entièrement scénarisé est excellent et fait froid dans le dos. C’est réussi.

 

4. Hautes Cimes (feat. Hunam) : Le duo Hors 2 Portée est réuni le temps d’un morceau. L’atmosphère est assez plaisante, avec une prod ralentie à partir de la moitié du track. Hunam nous gratifie d’un couplet intéressant, pareil pour Heskis. Mais je n’adhère pas totalement au morceau, je pense que c’est simplement une question de goût car on sent que c’est vraiment très bien travaillé, de la prod au mixage en passant par les paroles. Le travail sur l’instru de Sheldon est vraiment impressionnant.

 

5. Cluedo : Univers plus old school, un peu comme on l’avait entendu sur les projets 5 Majeur. Le sample de la prod est vraiment plaisant pour un morceau qui apparait comme un freestyle, c’est plutôt cool. Comme si le MC voulait résoudre l’énigme de sa vie comme au Cluedo. La chose dont il est sûr c’est qu’il est « né en homme, il mourra en tant qu’tel ». Un bon morceau.

 

 

« Les chances de réussite sont minces alors imagine dans l’son, ça nourrit pas d’écrire des chansons »

 

6. Pétrole (feat. Sheldon) : Le producteur de la majorité des sons du projet prend le micro. Et son couplet qui ouvre le morceau est vraiment plaisant. Sa voix tranche avec celle de Heskis mais ça passe très bien. La prod est vraiment exceptionnelle, tout fonctionne dans ce morceau. Les nouveaux extraits d’interview de GG Allin apporte encore plus de cohérence au projet. Le couplet d’Heskis est vraiment excellent. Ce dernier morceau est une vraie bombe !

 

C’était court mais intense ! 6 titres cela peut paraître court mais pour un premier projet cela se tient. Un condensé de ce que sait faire Heskis en solo. Dans sa globalité, le projet est cohérent, le nom GG Allin prend tout son sens dans les morceaux. Des punchlines d’Heskis, des extraits d’interviews, des clins d’oeil dans les noms de morceaux, c’est vraiment intéressant. Je n’ai pas totalement aimé tous les tracks, mais c’est un très bon premier projet. Heskis ne s’est pas enfermé dans la bulle old school typée 5 Majeur, il a su se diversifier et cela fonctionne. A noter que les deux featurings sont vraiment intéressants, avec notamment Sheldon qui conclue son travail sur la production par un très bon couplet. Même si je n’ai pas tout aimé, il faut reconnaître le travail effectué à tous les niveaux, en créant un univers sombre très efficace, jusqu’à la pochette qui dégage de très belles couleurs. GG Allin serait sûrement fier de l’impertinence d’Heskis.

Note : 14/20

POST TAGS:

hugo@vrairapfrancais.fr

Review overview
NO COMMENTS

POST A COMMENT